Bricoles
Précédente Suivante

 

Accueil
Poincon

 

Essai de tuyau double bouche

Il s'agit d'un bourdon censé être en La 440. Les dimensions sont exactement le mêmes que celles du tuyau de La sur mon instrument... comparaison plus facile donc.

Construction:
La section du noyau est de 22 mm. L'angle du biseau est de 10°, et la hauteur de bouche 9.5 mm. La longueur utile théorique est de 173mm, et la longueur totale de l'ordre de 25 cm.
Pour répartir le vent vers les 2 bouches, l'avant du pied est un bloc présentant une arête à 90° face à l'arrivée d'air. Cette arête a été arrondie lors de l'harmonisation, et cela semble mieux fonctionner ainsi (moins de turbulences ?).

Harmonisation:
Le flux d'air doit être dirigé bien plus en dedans que pour un tuyau normal, sinon on a beaucoup de souffle. La hauteur de bouche a été progressivement montée de 5 mm à 9,5, faute de quoi le tuyau octavie trop facilement. L'équilibrage des flux est hyper critique. Si c'est mal fait, on a une seule bouche qui chante, et mal!

Intéressant:
Pour un tuyau qui produit un son bien clair en double bouche, le son produit par une seule bouche (en condamnant soigneusement l'autre, y compris son canal) est faible et entaché de souffle.
Pour la même position du bouchon, la note produite par le tuyau fini est exactement 1/2 ton plus haut que celle produite par chacune des bouches prises individuellement.

Essais:

Le son semble plus rond, absent toutefois de tout effet "céleste". Cependant, le tuyau semble beaucoup plus paresseux à prendre son ton.
Mis à la place de son homologue dans l'orgue, on sent bien qu'il attaque moins fort et qu'il a un peu de mal à suivre les répétitions rapides.

Bon... c'était pour voir :o)) Il y a certainement des améliorations à faire.

 

Retour à la page d'accueil.