Le sommier
Précédente Suivante

 

Accueil
Remonter
Les soupapes

 

 

C'est un peu comme un "châssis" qui supporte physiquement les tuyaux et gère leur alimentation en air via un système de soupapes. Dans le cas présent, le sommier comporte également les canalisations amenant l'air aux tuyaux. Après une étude soignée sur un outil de dessin, tout est usiné à la défonceuse dans une seule planche de MDF de 22 mm.

 

Fraisage_canaux_2.jpg (28936 octets) Guide et défonceuse rustiques ...  :o)

 

 

Sommier_tout_canaux.jpg (14822 octets)C'est bien parti! La liaison avec la soufflerie n'est pas encore fraisée. 

Noter les canaux plus larges pour les basses.

 

Sommier_tout_dessus.jpg (17555 octets)Vue de dessus: que de trous! En fait c'est par là qu'il faut commencer...

 Remarquer les perçages de la planche à soupapes

 

Sommier.jpg (22959 octets)

Le sommier terminé. Oui, ça fait tout de même pas mal de boulot de défonçage!..

 

 

 

Le dessous est une planche de MDF de 5mm correctement positionnée par des chevilles aux 4 angles et collée à la vinylique lente en maintenant sous pression par la technique du sac à vide.

 

Petite coquetterie:

Dessous.jpg (19555 octets)Un registre est prévu sous les tuyaux pour un éventuel jeu d'anches pouvant être mis en service simultanément. Des essais assez intéressants on été faits avec de simples anches d'harmonica en ajustant la pression au moyen de vis. A suivre dès que j'aurai mis la main sur des anches dignes de ce nom.

Résultat après maints essais: cela fonctionne très mal. Certaines anches fonctionnent à la perfection, tandis que d'autres refusent obstinément de sonnner.

Suite : les soupapes.