Une maquette de démo
Précédente Suivante

 

Accueil

 

Si comme moi, vous aimez bien expliquer le fonctionnement de vos instruments, vous avez dû parfois éprouver le besoin d'avoir entre les mains quelque chose qui soit très simple, facilement démontable, et où tout est visible et accessible.

C'est précisément le but de cette maquette. A vrai dire, ce n'est pas un instrument qui produira de la grande musique, mais au moins on devrait comprendre aisément comment il fonctionne, quel rôle jouent les différents organes, et de quelle manière ils sont mis en relation.

Le principe :

-  Un véritable instrument à lecture pneumatique, complet et sans simplification aucune.
-  Un nombre réduit de notes. Tout plein de tuyaux c'est long à mettre en place et c'est sans grand intérêt pédagogique. Ca en met tout juste plein la vue du béotien qui s'y perd, et ne voit guère plus que cela.
-  Faire en sorte que montage et démontage puissent s'effectuer rapidement et sans outils.

Le montage en vidéo : ici
Résumé des dimensions : ici

Les 5 sous-ensembles :

Les flûtes

Construites selon le diapason Mini29 et de la manière présentée ici.  On se limite à 5 notes : Ré3, Sol3, La3, Si3 et Do4 (n° midi : 62, 67, 69, 71 et 72), qui permettent néanmoins de sortir quelques mélodies très simples et que tout le monde connait.

Flutes.JPG (112704 octets)

Avec les mêmes boutons de bouchon que le grand frère Mini29

Les soupapes

Les mêmes que d'habitude. Ca marche tout seul, sans précautions particulières, et la même soupape convient pour une très large gamme de tuyaux, de pressions etc... Voir par exemple ici ou . En plus, pour le coup c'était quasiment gratuit car j'ai tout un stock de pièces en rab de mes précédents instruments. 
Rappel des paramètres à respecter :
  - Dimensions de la chambre : diamètre 25 mm, profondeur : de l'ordre de 10 mm.
  - Membrane parfaitement étanche. La baudruche (intestin de boeuf tanné) étant le matériau de prédilection.
  - Pression apportée par le ressort : inférieure à 20 g soupape montée. Si vous avez des soucis pour fabriquer ce ressort, contactez-moi.

Bien sûr, il aurait été possible de se passer des réglages de débit et de répétitions, mais ça c'est plutôt pour mes manips perso. ;o)

Soupapes.JPG (80537 octets)

Un plexi pour voir les soupapes gigoter

La soufflerie

Un seul soufflet à double effet et une réserve, directement dérivés du Mini29. Garnit avec du carton et des restes de peau (tout ce qui peut se mettre en bandes de 20 mm de large est bon à prendre).
La soupape de décharge (pression 12 cm CE) aurait pu être interne et moins encombrante, mais c'est volontairement qu'elle est externe, pour mieux visualiser son rôle. Et puis si le portique qui lui sert de butée n'est pas forcément très élégant, il joue aussi de rôle de guide-carton. 

Soufflerie.JPG (111707 octets)

Soufflerie complètement autonome

La mécanique

Tout est comme d'habitude sauf que c'est plus petit. Les 5 trous de la flûte de pan sont espacés de 10 mm, avec 5 mm de talon. Ca donne un carton tout mimi de 50 mm de large. Les poulies sont des rescapées du 29 à anches, et la courroie est un joint torique de pulvérisateur de jardin.
Vilebrequin-manivelle tout d'un seul tenant, en acier de 6 mm. Pas si simple à réaliser finalement. Car pour le tordre bien régulièrement au niveau du maneton et que ça tourne toujours droit, c'est pas de la tarte. Outils employés : un étau et un bout de tube.
Ah si... Le presseur c'est du pur Jipé-like :o)

Mecanisme1.JPG (103473 octets)  Presseur.JPG (77659 octets)  Mecanisme2.JPG (129263 octets)

La zoulie poignée de manivelle avait été jugée ratée pour le Mini29 (perçage excentré)

Le sommier

Les gravures sont rapportées dessous, et recouvertes d'un plexi collé pour mieux les voir. Autrement de l'autre côté, les tasseaux rainurés et les divers pitons, ben, c'est justement ça qui permet l'assemblage éclair.

Sommier_dessous.JPG (126130 octets)  Sommier_dessus.JPG (132164 octets)

Le plexi est collé à l'Araldite

Le montage en vidéo (désolé pour la qualité du son) :

L'instrument terminé :

Finit_ar.JPG (101954 octets)  Finit_av.JPG (127916 octets)  Finit_dr.JPG (97621 octets)

J'ai fait un petit carton avec un pot pourrit de 5 chansons enfantines

Temps passé : environ 30 heures.

En tous cas, l'engin s'est avéré être un excellent outil pédagogique dans le cadre de la fête de la science fin octobre 2010.
Et puis à l'usage... Je me rends compte qu'un orgue ouvert de la sorte permet toutes sortes d'expérimentations sans aller bidouiller dans un vrai instrument. Nouvelles flûtes, nouvelles soupapes... Hop, voilà l'endroit idéal pour tester, et comparer.

A vous de jouer ! Si vous construisez cet orgue, envoyez-moi des photos. En retour, je vous ferai parvenir quelques bouts de carton perforé pour le faire chanter. Et puis si vous faites un "arrangement" génial en 5 notes, je suis également preneur du midi.

Résumé des dimensions :

- La base fait 300 x 400 mm, en ctp de 14 mm.
- La section des gravures en dessous pour le passage de l'air vers les flûtes est de 10x10 mm.
- La soufflerie fait 115 mm de large, et la longueur utile du battant est de 255 mm. La course est de + - 22 mm.
- On ajoute 45 mm au bout pour le collecteur de vent, et 45 mm également à l'autre bout du battant pour l'encoche de manoeuvre.
- La petite réserve mesure 180 mm de long. Même largeur (115) que les pompes. 
- La soupape de décharge s'ouvre pour une course à l'extrémite de 20 mm.
- Toute la soufflerie est en ctp de 10 mm, sauf le battant en ctp de 14 mm.
- Les ressorts sont en corde à piano de 2.5 mm. Deux spires 1/4 avec un bras de 80 mm. 
- La pression de l'air est de 12 cm CE. Comme sur un grand.
- Le bras de manivelle fait 100 mm de long.
- Les 2 poulies font 30 et 45 mm de diamètre.
- Le rouleau d'entrainement mesure 20 mm recouvert de son morceau de chambre à air.
- Les rouleaux presseur font 16 mm de diamètre et le presseur complet 40 mm de large.
- Chemin de carton de 50 mm. Premier trou à 5 mm et un trou tous les 10 mm.
- Tous les tubes cuivre (sièges de soupapes et arrivées de flûtes) font 10 mm de diamètre extérieur.
- Les soupapes : chambres de diamètre 25 mm, profondeur 10 mm, ressort aux environs de 15 g, baudruche et rondelles de carton + peau.

Voir également la version de Jean-Pierre : ici