Mise en boîte
Précédente

 

Accueil
Remonter
Le bâti
L'habillage
Finitions

 

 

L'idée de base est que l'instrument puisse être parfaitement fonctionnel sans habillage. Cela permet entre autres, une accessibilité totale et immédiate à tous les organes internes.

Le sommier est posé sur des taquets dans un piètement formant la base de l'instrument. A la périphérie de ce sommier sont ménagées des échancrures dans lesquelles sont emboîtés les montants d'un bâti, eux-mêmes fixés au moyen de vis sous le sommier contre les parois du piètement, assurant ainsi la fixation du sommier.

L'habillage vient simplement coiffer l'instrument et s'emboîte dans d'autres échancrures pratiquées cette fois-ci contre la face intérieure du piètement. Cette coiffe vient se positionner sous la partie arrière du guide carton, et est verrouillée dans cette position par une longue clavette à l'avant de celui-ci; enfin le débordement latéral des tablettes empêche tout mouvement de la coiffe vers le haut.

Dans un premier temps, tous les composants de l'orgue sont assemblés sur un bâti.