Outillage fournitures
Suivante

 

Accueil
Remonter

 

 

L'outillage utilisé est celui que l'on trouve dans l'atelier de tout bricoleur qui touche un peu au métal: scie à métaux, limes (plate, ronde, tiers point), forêts de qualité, matériel de traçage (pointeau, pointe à tracer), matériel de mesure (réglet, pied à coulisse), un jeu de forêts, des tarauds de 3 et 4 mm...

La seule machine réellement indispensable est une perceuse à colonne. Un modèle d'entrée de gamme suffit largement. Un tour à métaux est également bien utile pour la confection de certaines pièces, mais n'est nullement indispensable. Un autre "outil" dont on parle moins, mais qui se doit d'être également de qualité: un étau! Précis, (pas un truc qui branle de partout) et... facile à manier, car la quasi-totalité des pièces passeront dessus, peu ou prou.

Les matériaux de base sont essentiellement des tôle et profilés d'aluminium, ou de laiton pour la tête, du contre-plaqué pour la base et le coffret, et de la visserie courante . Certaines pièces de récupération sont également requises, comme des rouleaux d'entraînement, engrenages et moteurs, poulies et courroies crantées. Une ancienne imprimante à aiguilles, un fax, ou une photocopieuse, procurent déjà pas mal de choses.

Petite_grande.JPG (68881 octets)

La grande sur les traces... de son aînée (la petite)

Remarque: avant de se lancer dans ce genre de construction mettant en oeuvre une part importante de matériel de récupération, il est plus que recommandé de rassembler la totalité des composants. Car en fonction de ce dont on pourra disposer d'une part, et de ses possibilités d'usinage d'autre part, les dimensions, voire la disposition des différents éléments pourront être assez profondément modifiés.

Alors... c'est fait comment?