Plier les cartons
Précédente Suivante

 

Accueil

 

 

Dans le principe rien de plus simple : un pli dessus, un pli dessous tous les 160 mm. Mais c'est bien plus difficile qu'il y parait, et on a vite fait de fabriquer des "tours de Pise" comme le dit Christian.

J'ai essayé deux méthodes: l'une rapide basée sur une "machine à entailler", l'autre manuelle, lente et beaucoup plus fastidieuse. Pour l'instant, c'est cette seconde méthode qui donne les meilleurs résultats.

 

La machine à entailler

Le carton est entaillé simultanément dessous, et dessus 16 cm plus loin au moyen d'un porte-lames en forme de tiroir. Ensuite le carton est avancé de 32 cm jusqu'à former un pli contre le bord droit. Puis les 2 entailles suivantes sont effectuées de la même manière.

Dans le principe cela devrait marcher. Mais en pratique il faut que les équerrages soient parfaits, sinon les erreurs se cumulent. 

Après des réglages méticuleux, cela finit par fonctionner. Mais le système de la lame coulissante est parfaitement inutilisable lorsque l'on exécute des perforations continues, sous peine de destruction des minces cloisons entre les rangées de perforations :o( .... Faut donc que je revoie ma copie!

Voici quelques photos à titre indicatif ... toute suggestion d'amélioration bienvenue!

plieuse_1.jpg (66318 octets)   plieuse_2.jpg (59241 octets)   plieuse_3.jpg (59554 octets)

La boîte à plier

Les plis sont formés un à un dans une boîte, en les marquant à l'aide d'un cutter le long d'un gabarit aux dimensions d'une feuille, et parfaitement d'équerre. Les plis sont entaillés tour à tour contre chacun des deux côtés verticaux, en se calant sur les plis précédents et en appliquant les bords du carton et du gabarit contre le fond de la boîte. Le tas monte bien verticalement... forcément (si si!). On peaufine éventuellement le pliage en serrant chacun des côtés du bloc de carton dans les mors d'un étau.

La difficulté consiste à bien doser le coup de cutter, et à corriger immédiatement toute dérive. L'autre difficulté consiste à s'armer de patience: compter une petite heure pour 10m de carton... au début! Avec de l'habitude, on plie un carton en une demi-heure.

Boitepli.jpg (49912 octets)   carton.jpg (40429 octets)  

"y'a d'la joie" ... si si on peut le dire! quand on voit le résultat comparé aux "productions" de toutes les autres méthodes expérimentées jusqu'à présent.

Bon, comme ça n'a pas l'air si évident que ça de comprendre comment ça marche, voici un petit complément d'explications sur la manière d'utiliser cette "boîte à plier": Télécharger Pliage.doc

Retour à la page d'accueil.